London / Fashion Week / Autumn Winter 2014

Londres peut désormais reprendre son souffle ! En 4 jours tout juste, la deuxième capitale de la Fashion Week a présenté l’essence de sa saison prochaine. Résumé en 11 défilés 🙂
Les shows se sont enchainés aussi rapidement que les inspirations. On reconnait New-York pour son amour du streetwear, Londres pour son excentricité, Milan pour son glamour et Paris pour son chic… la beauté anglaise n’a pas failli à sa réputation en proposant des silhouettes aux associations inattendues mais c’est avec moins d’enthousiasme que le bilan arrive. Si j’ai accumulé les favoris de l’autre côté de l’Atlantique, ils sont moins nombreux Outre Manche et c’est sans surprise qu’on retrouve, en tête des merveilles, l’adoré Paul Smith qui sait définitivement parlé à mon âme de boyish, suivi par Pringle of Scotland et Joseph.
Burberry Prorsum revisite ses trench, jouent avec les foulard et la fluidité.
La doudoune, le ciré, l’imperméable… nos petits classiques reprennent vie différemment chez Christopher Kane dans des tonalités de gris. london-fashion-week-automne-hiver-2014-christopher-kane
Erdem présente des petites poupées féminines aux robes asymétriques fleuries et métallisées, faussement sage  london-fashion-week-automne-hiver-2014-erdem
Joseph et sa jolie simplicité. Silhouettes longues et fluides, monochromes et carreaux.  london-fashion-week-automne-hiver-2014-joseph
L’asymétrie et les plissés sont les mix and match signatures de Mary Katrantzou pour la prochaine saison. london-fashion-week-automne-hiver-2014-mary-katrantzou
Des touches métalliques pour dynamiser les silhouettes chez Matthew Williamson  london-fashion-week-automne-hiver-2014-matthew-williamson
L’allure élégante, boyish et désinvolte de Paul Smith. london-fashion-week-automne-hiver-2014-Paul-Smith
Le colorama doux qui côtoit les pantalons sombres chez Pringle of Scotland london-fashion-week-automne-hiver-2014-Pringle-of-ScotlandTemperley London mise sur des imprimés géométriques et un air de poupées slaves sur le podium.  london-fashion-week-automne-hiver-2014-Temperley-LondonLes silhouettes classiques de Tom Ford s’amusent d’un peu de paillettes et d’inspiration sportwear london-fashion-week-automne-hiver-2014-tom-fordTopshop Unique, ses mariages de couleurs, ce négligé de l’épaule constraté par la rigueur du manteau ceinturé. london-fashion-week-automne-hiver-2014-topshop-unique
Percy
© Photos : Style.com

  1. lillyanotherhappyday

    21 février 2014 at 18 h 31 min

    Je ne suis pas très fan du défilé Christopher Kane, Erdem joue dans sa cour (pas de surprises mais on reste joliment dans ce qu’ils savent faire niveau coupe et matières), et Mary Katrantzou, j’ai beaucoup aimé qu’elle laisse de côté ses imprimés car ce qu’elle a proposé était plutôt pas mal (même s’il y a des références, ok, mais je ne sens pas le côté « copie » que d’autres peuvent avoir sans citer de noms !). Je vois que Tom Ford s’est « assagi » par rapport aux saisons passés et j’aime bien (ce qui n’est peut-être pas une bonne nouvelle pour lui, connaissant mon grand côté visionnaire !).
    Joseph et Paul Smith, le casual et le tailoring qui se rencontre, j’aime beaucoup également. Les vêtements n’en font pas trop, on a l’impression qu’ils sont là pour mettre confortablement la femme en valeur, c’est appréciable.
    Pour finir, j’aime toujours le petit côté bling de Matthew Williamson, qui maîtrise ça comme personne !
    Merci pour ce récapitulatif, comme toujours 🙂
    Je t’attends pour Milan !

  2. Paris / Fashion Week / Autumn Winter 2014 |

    6 mars 2014 at 9 h 27 min

    […] surprises à Paris lors de la Fashion Week Automne Hiver 2014. Après les bilans de New-York, Londres et Milan, c’est au tour de la ville lumière d’être décortiquée : 37 défilés pour […]

Leave a Reply