Cannes 2017 #3 – Le cas Charlotte Gainsbourg

Avant de passer au récapitulatif de la cérémonie de clôture, je vous propose de revenir sur le cas Charlotte Gainsbourg qui a fait chavirer la croisette du 70ème Festival de Cannes !

Venue présenter Les fantômes d’Ismaël, le dernier film d’Arnaud Desplechin (que je vous conseille vivement) elle en a profiter pour nous ravir de quelques silhouettes remarquables, de l’aéroport au red carpet.
D’abord, il y a eu l’arrivée casual à Nice où, tout sourire, Charlotte passait l’air de rien avec un bomber Haider Ackermann homme sur le dos. Joli look boyish.

Et puis la fameuse étape du photocall pour lequel elle a misé sur une silhouette androgyne signée Saint Laurent. Un classique qui marque les points.

A la montée des marches, rebelote, du Saint Laurent et une robe qui a fait parler. Parce qu’au milieu des robes longues, Charlotte, elle, a choisit la mini. Très courte et tout en paillettes. Très belle, aussi.


Enfin la dernière montée des marches aux bras d’Yvan Attal. De nouveau en Saint Laurent (grand favori du tapis rouge 2017) toujours robe courte et pailletée, toujours sublime.

 

2 Comments

  1. Réré

    30 mai 2017 at 12 h 05 min

    1.000fois d’accord ,cette fille est extra ordinaire !

    1. Percy

      30 mai 2017 at 22 h 46 min

      Mot parfaitement choisi !

Leave a Reply